Accueil > Actualités > Articles de nos amis > La proportion offres/demandes d’emploi

La proportion offres/demandes d’emploi

jeudi 21 février 2013, par riposte-cte

Sauf qu’il serait temps que l’on alterne les termes en présence, parce qu’en réalité, celui qui a quelque chose à offrir (un peu sous la force, convenons-en, pas forcément avec le sourire…), c’est le “sans emploi”, qui offre sa “force de travail” à qui veut bien “investir sur son profil”.

Et puis celui qui est en demande, en manque même parfois (voyez dans quel état ça le met, cette histoire d’emplois en pénurie !), c’est “l’employeur”, qui sans nous ne serait rien, qui veut qu’on se lève tôt le matin pour aller réaliser ses lubies, qui veut qu’on se structure volontairement si possible, sous la contrainte étatique si nécessaire, en un beau et grand marché de la chair à canon sur lequel il viendrait nous consommer quoi, faire son shopping ! (comme l’a déclaré le vice-président de l’Union Wallonne des Entreprises, sur la RTBF, à Mise au Point du 20/01/2013).

Chopé sur facebook via Cath. G, et Dom M. qui avait relayé. Merci pour cette trouvaille…